5 étapes essentielles pour créer un blog personnel

Depuis deux ans que je blogue, je pense avoir assez de recul pour pouvoir expliquer comment j’ai crée un blog personnel étape par étape. J’aimerais partager mon expérience en tant que blogueuse et essayer d’aider celles et ceux qui souhaiteraient ouvrir un blog personnel. Je ne suis absolument pas là pour dire que je suis blogueuse influente, je préfère le préciser tout de suite, je suis là uniquement pour parler de mon expérience personnelle et apporter quelques petits conseils qui pourraient peut-être s’avérer utiles pour certaines. Pour celles qui par exemple, sont en plein doute et n’osent pas se lancer dans l’aventure d’un blog ou les autres qui pourraient vouloir en savoir plus sur mon aventure de blogueuse, je vais essayer de tout vous expliquer de A à Z. J’ouvrirai peut-être une nouvelle thématique sur le blog, nous verrons par la suite mais de temps en temps, j’en dirais un peu plus sur « mon blog et ma vie de blogueuse », chose que j’ai rarement fait jusqu’à présent !

Avant toute chose, je blogue parce que j’aime ça, j’aime partager mes écrits, mes passions, mes photos et échanger avec d’autres personnes et je suis fière de dire que j’ai crée mon blog personnel. Je n’ai pas hésité à mettre la main au porte-feuille pour créer mon petit « jardin secret » mais aujourd’hui, je suis contente de tenir un blog dans lequel je mets beaucoup d’amour et pas mal de travail aussi.

Nous partons donc du principe que lorsqu’on a envie de bloguer, on veut avoir notre propre blog personnel avec un design qui nous plaît, une adresse qui nous est propre, etc.. Maintenant, je n’ai rien contre les autres, je parle de mon expérience personnelle (je le répète).

Maintenant que ce petit aparté est fini, les choses sérieuses peuvent commencer. Je vais vous expliquer comment j’ai crée mon blog personnel et que c’est à la portée de tout le monde.

créer un blog personnel

Etape 1 : Bien choisir le nom de domaine et l’hébergement

J’ai choisi un nom de domaine (titre de blog et adresse) court et original. Facile à retenir également. Je souhaitais utiliser un nom de domaine identique à mon pseudo, pour faire simple. Une apodioxe est une figure de rhétorique tout simplement même si c’est rare, on les apprend plus ou moins à l’école et j’aimais bien le français. J’ai longuement cherché et j’ai trouvé ce mot tellement original que je l’ai gardé. De plus, on a le choix de l’extension, .fr, .com, .be, .org… J’avais pris .fr parce que je voulais rester dans la simplicité. Le .com est bien quand on souhaite vendre par exemple. Et c’est généralement accessible en prix, celui que j’ai, je le paye 10 euros par an !

Pour l’hébergement, j’ai évité les plate forme de blogs car je souhaitais vraiment avoir un espace personnel avec mes propres choix de design, couleurs, sans pub. Mais aussi, sans problème de lien cassé ou serveur en panne (même si ça arrive aussi avec les hébergeurs payants, ce qui reste rare). Je ne parlerai donc pas de plate forme de blog car je n’en maîtrise pas vraiment une en particulier et je ne vais pas parler de ce que je ne connais pas.

J’ai donc décidé de choisir un hébergeur de site web, il y en a tellement qu’on ne sait pas vraiment lequel choisir, voilà pourquoi j’en ai essayé plus d’un depuis que je blogue. Il y a eu des ratés mais également des réussites et j’ai trouvé un bon hébergeur. Qui dit bon hébergeur, dit forcément payant mais il y en a pour toutes les bourses. Pour choisir celui qui vous convient le mieux, vous pouvez déjà vous faire une idée en regardant une liste d’hébergeurs de site web et en allant directement fouiller sur leurs sites. Pour ma part, j’ai d’abord choisi un hébergeur qui n’était pas basé en France et j’ai eu quelques soucis de serveurs, puis j’ai changé deux fois et j’ai trouvé l’hébergeur qui correspondait à mes attentes même si évidemment je paye un certain prix. Je vous conseille de glaner les avis sur le net. Et tapant par exemple, « avis hébergeur « untel » vous arriverez vite à vous faire une idée sur la prestation. Je précise que mon hébergement correspond à la taille d’un blog personnel (60Go d’espace sont suffisants car je ne possède pas un « gros » blog. Chez certains hébergeurs, vous avez aussi les statistiques détaillées, des adresses mails, un support technique et un traffic illimité, ce qui signifie que le serveur ne sera jamais surchargé (logiquement).

Et pour ceux qui n’y comprennent rien ou qui se sentiraient un peu perdus, vous pouvez même créer votre site web en quelques clics de souris comme on peut le faire ici par exemple. Je pense que c’est une bonne alternative car on possède son domaine et son site personnel mais de cette façon là, on obtient un blog personnel bien plus rapidement. Après, chacun choisit ce qu’il préfère.

Etape 2 : Trouver un CMS (un système de gestion de contenu)

Même ceux qui sont sur une plate forme de blog doivent avoir un tableau d’administration sur lequel ils se connectent pour gérer leur blog et écrire leur article. Le CMS permet de faire ça directement sur le serveur de son hébergeur de blog. Vous aurez toutes les explications précises, code et mot de passe, connexion au FTP (adresse du serveur) et vous gérerez votre propre blog personnel avec fierté.

Le plus connu de tous est évidemment WordPress, mais il y en a d’autres Joomla, Drupal qui sont également de qualité mais je ne les connais pas. Je commence même à avoir envie d’essayer l’un d’entre eux car parfois je me sens limitée avec WordPress et ses thèmes. Les thèmes WordPress sont la possibilité d’obtenir un blog avec un design plus ou moins joli selon celui que vous choisissez, il y en a des multitudes et vous aurez l’embarras du choix.

Pour ma part, j’ai choisi WordPress parce que c’est le plus connu mais je lui trouve des limites.  Les thèmes de base ne me conviennent pas forcément et je dois souvent changer le design quand je change de thème. Il faudrait un thème dans lequel nous pourrions adapter la dimension des images, les couleurs du design sans forcément nous creuser la tête à chercher dans les feuilles de style en éditant le thème en question. Il faut s’y connaitre un peu et même si j’y arrive, je ne maîtrise pas le php ni le css. Cependant, il y a des thèmes gratuits qui sont très jolis et beaucoup y trouvent leur compte.

Pour les débutants, rien de plus simple que de choisir un thème dans le tableau d’administration après avoir installer son blog. C’est ultra simple. Il faut juste se lancer ! 

Il y a des thèmes payants également mais il faut parfois se méfier et bien choisir car là encore, j’en ai acheté un et je dois revoir encore certaines parties du design qui ne me plaisent pas en grande exigeante que je suis et du coup, je change souvent ! Il faut chercher mais je vous assure, ça vaut la peine d’essayer !

Etape 3 : Choisir un thème principal ou une ligne éditoriale

J’ai choisi de présenter en premier lieu mes tricots et créations personnelles et partager mes TUTOS, quelques photos du quotidien, des voyages, puis très peu de beauté nail art et routine de soins et de rapporter mon expérience amoureuse pour aider les personnes qui subissent des échecs amoureux (c’est d’ailleurs vraiment cool de voir que pas mal de personnes m’écrivent encore des commentaires plusieurs mois après mes articles sur le sujet). Je peux donc annoncer que ma ligne éditoriale est plutôt concentrée sur le DIY/TRICOT et LIFESTYLE.

Les thèmes que je n’aborde pas sont la cuisine, la mode, ma vie privée, la culture (lecture, concerts, TV, Ciné..) et le thème famille que je n’aborderai même jamais.

Choisir un thème principal permet entre autre de trouver d’autres personnes avec qui l’on peut lier des contacts et partager notre savoir, nos centres d’intérêts ou simplement papoter ! Et se tenir à une ligne éditoriale permet de ne pas trop se disperser, cela m’a apporté beaucoup car maintenant je suis plus organisée et j’ai un peu moins envie de parler de tout et de rien ! Je ne ferais vraiment pas un blog foutoir et je ne parlerais donc pas de mon dernier échec culinaire ! 

Etape 4 : Soigner son écriture et ses photos :

J’ai toujours eu plus ou moins une passion pour l’écriture et en ouvrant mon blog j’ai vraiment souhaité rester dans cette optique là et essayé de ne pas faire trop de fautes d’orthographe ou de frappe, je me relis toujours avant de publier ! J’essaie également de mesurer mes propos et de respecter une certaine ligne de conduite. Je prends soin de mes écrits autant que de mon blog.

Il en est de même pour les photos que je publie sur mon blog, j’essaie de faire en sorte qu’elles soient de qualité. Je pense qu’il ne faut pas forcément avoir un réflex à 2000 euros pour le faire. J’ai un réflex entrée de gamme et mon iphone convient aussi quand je n’ai pas d’appareil photo sous la main ! Si jamais la photo ne me convient pas, je la retouche avec un logiciel de retouche (il y a TheGimp qui est gratuit) mais je ne transforme pas la photo en elle-même. je touche seulement parfois à la netteté, ou à la luminosité/contraste. Je ne retouche pas l’exposition ou les couleurs, les défauts… J’ai également choisi de présenter des photos assez grande pour que l’on voit bien les détails de certaines de mes créations. C’est un choix personnel. Je n’ai pas choisi le clic pour agrandir l’image et la voir en grande dimension car je ne souhaitais pas charger mon espace de disque (hébergement sur serveur) trop rapidement.

Etape 5 : Rester connectés !

C’est peut-être la partie la plus difficile pour moi car je ne suis pas quelqu’un de bavard, j’aime rester dans l’ombre et je ne suis absolument pas du genre à m’exposer. C’est seulement depuis peu que je mets quelques photos de moi sur mon blog et encore, c’est vraiment rare ! Je suis ravie qu’il existe une plate-forme telle qu’Hellocoton car elle permet à tout le monde de se faire connaître quand les sélections des meilleurs articles sont exposées au quotidien. Il y a d’autres plate-formes qui existent également et je suis ravie que certaines personnes aient mis en avant mes créations, cela fait énormément plaisir.

Donc pour en revenir au sujet de l’étape 5, il y a des réseaux sociaux ou des sites qui sont indispensables quand on tient un blog, j’ai un compte Hellocoton (qui sert plus à suivre ses blogs préférés grâce à un fil rss et à découvrir des blogs), Facebook (page Facebook pour mes articles), Instagram (pour les photos futiles), Twitter (où l’on peut également papoter avec d’autres qui ont la même passion que nous) Google plus et Pinterest (une vraie mine d’or), je crois que je n’en oublie pas. Chacun a ses avantages et je pense qu’il faut au moins s’inscrire sur trois d’entre eux, au moins les plus connus ou alors choisir ceux qui nous correspondent vraiment ! Je n’en dirais pas plus car je ne suis pas du tout un exemple à suivre là-dessus, j’ai des progrès à faire et j’ai peu d’abonnés, donc pour moi, c’est une expérience à approfondir !

Je voulais aussi préciser qu’il ne faut absolument pas snober les personnes qui viennent vous commenter, je vois énormément de blogs aux commentaires sans réponse et je trouve que ça fait « prétentieux ». J’essaie toujours de répondre, surtout quand on me pose une question. Je sais bien qu’on a pas toujours le temps à chaque article mais de temps en temps, ça fait plaisir de recevoir une réponse. C’est ce que j’essaie de faire le plus régulièrement possible !

Il existe des plugins très sympas sur WordPress à ce sujet, envoyer des réponses automatiques de remerciements ou envoyer par email la réponse au commentateur qui deviendra potentiellement un lecteur fidèle par la suite. Il faudra que je vous en reparle à l’occasion ! Mais, là ça commence à faire un peu long vous ne trouvez pas ?

Alors, qu’en dîtes-vous ? Avez vous envie de créer vous aussi votre blog personnel ?

19 Commentaires

  1. Halala, le plus dur pour moi reste définitivement le 3 ! Je suis une vraie boulimique instable, à l’instant où je décide d’orienter mon instagram ou mon blog sur un thème, j’ai tout de suite envie de parler de l’opposé :).
    Allez on y croit, cette fois-ci je me tiens à un sujet ! Merci pour ce post pratique.

  2. Je viens d’apprendre un nouveau mot, apodioxe ! J’aurais aimé recevoir ce genre de conseils quand j’ai ouvert mon blog, merci pour le partage !

  3. Bonsoir, tu as fais un très bon article. Je viens d’ouvrir aussi un blog et ce n’est pas du tout évident. Merci pour ce travail. Bises. Veronika

  4. Bonjour, merci pour ces précieux conseils ils me seront très utiles, en effet je viens de créer mon blog ! 🙂

  5. Je découvre ton blog avec cet article, merci pour ces conseils, ton univers est chouette 🙂

  6. Tu vas bien aider les débutants, bravo
    Bisous

  7. Ton article est très complet et je suis sûre que ça pourra aider certaines personnes à se lancer dans l’aventure ! J’ai démarré sur une plateforme car au début je n’y connaissais vraiment rien à tout ça, (et d’ailleurs mon blog était vraiment super simple et très bizarre au début ..) puis j’ai eu envie d’avoir aussi mon nom de domaine et un hébergeur qui me permettrait d’être plus indépendante. Je me suis faite aidée et conseillée pour cela par un ami informaticien (enfin il est devenu ami après, mais j’avais posé des questions sur un forum). Pour ce qui est le choix du thème et le « bidouillage » des codes, je me suis aussi débrouillée toute seule, et j’ai appris petit à petit. D’ailleurs j’aimerais aussi changer, mais comme tu dis, le format des photos sur les thème wordpress n’est pas toujours le même alors que sur mon thème c’est préformaté, mais je rêve au moins de changer ma bannière et de faire un truc plus personnel un jour, (mais en fait j’ai envie de tout changer parfois , sauf que c’est du gros boulot !!!)
    La ligne éditoriale, c’est vrai que c’est important aussi. Mais finalement on peut parler de beaucoup de choses, quand le ton et l’ambiance du blog restent fidèles à eux-même.
    Ton article et ce thème sont très intéressants.
    Bises

    1. @Zelda : Je crois qu’on est pareil, j’ai toujours envie de changer quelque chose, sauf que des fois, je le fais et du coup, je regrette quand ça ne ressemble plus à rien ! 😀
      Pour la ligne éditoriale, je me suis rendue compte que lorsque je partais dans tous les sens, j’avais moins de temps pour moi et pour me concentrer sur une chose en particulier, je ne sais pas si je vais m’y tenir mais je sens que ça m’aide à m’organiser… Et, j’ai remarqué que du coup, je blogue moins souvent mais c’est peut-être de meilleure qualité, du moins c’est ce que je souhaite 🙂 Comme tu dis, il faut se faire plaisir avant tout 🙂

  8. Article très instructif ! En ce qui me concerne, j’ai pour le moment choisi un site WordPress en ligne (savoir si je tiendrai la route, et si l’investissement vaut la chandelle). Mais désormais, je souhaite migrer chez un hébergeur puisque depuis plus de 8 mois, je m’y tiens ! Mon hésitation tient à la complexité de transférer mon petit blog tout entier … aïe aïe. Et sinon je suis aussi très contente de l’existence de hellocoton, qui permet d’échanger !

    1. Merci, pour transférer un blog, je pense que certains hébergeurs apportent une aide technique. Mais, je comprends, on hésite !

  9. De bien bonnes explications ! merci ! je réfléchis depuis quelques temps à lancer mon blog, vos précisions sont encourageantes car cela est bien « touffu » pour moi ;-). J’envisage par ailleurs de créer un site marchand pour une future activité professionnelle et cet « avant-goût » que représente votre thème d’aujourd’hui m’ouvre sur des termes techniques à approfondir. Pour mon site, j’ai en vue plusieurs web masters conseillés par des proches.

    1. Merci de votre commentaire, je suis ravie si cela a pu vous mettre un peu sur la voie, effectivement on apprend aussi sur le tas en se lançant, je n’ai pas eu de webmasters mais c’est vrai que si vous en connaissez quelques-uns, ça peut aider fortement, bonne continuation à vous pour votre projet de e-commerce ! 🙂

  10. Je suis blogueur depuis quelques années et je retrouve dans ton article bon nombre d’erreurs que j’ai commise. Tes conseils sont essentiels notamment pour le nom de domaine et l’hébergeur. Ces choix étant faits il est très difficile de changer sauf à tout recommencer.
    La qualité du contenu et la présence sont essentielles pour une fidélisation de qualité des visiteuses ou visiteurs.
    Dans les réseaux sociaux j’ajouterai Twitter à ta liste sous réserve de bien l’utiliser (comme les autres d’ailleurs).

    1. @bernieshoot : Oui, Twitter ! C’est vrai, je l’ai oublié merci ! Je n’ai pas donné les détails, ça aurait été très long mais effectivement, quand on doit changer d’hébergeur, c’est parfois long et compliqué. Je crois que des erreurs, j’en fait encore mais au fil du temps, on doit arriver à se « poser » en tant que blogueur 😀

      1. @Apodioxe:
        oui prendre le temps c’est important.
        une petite information, j’ai reçu deux alertes (identiques) pour ta réponse et, ma messagerie gmail du coup les classent en spam.

  11. Ton billet est extra : clair, net et précis !!! J’ai beaucoup appris… Merci infiniment, Apodioxe ! Bises et belle journée.

    1. Merci à toi, j’espérais aider quelques personnes en étant assez explicite, si c’est le cas ça me fait plaisir 🙂

  12. J’aimerais beaucoup avoir un système qui prévienne quand je réponds aux commentaires (car je répondus toujours, j’y tiens !), mais sur le WP gratuit, je crois bien qu’on ne peut pas avoir l’extension.

    1. Je suis d’accord, c’est bien pratique ce système de notifications par email, il faudra que je regarde à l’occasion pour le WordPress gratuit, pour savoir comment cela fonctionne…

Laisser un commentaire