Un hâvre de paix en plein coeur de l’Ariège

L’Ariège, c’est un peu l’endroit que je choisis pour me ressourcer en Automne. Les montagnes ariégeoises sont si accueillantes et très apaisantes car il y a peu d’habitants au km2. Si vous êtes solitaire, c’est l’endroit rêvé. A contrario, n’allez pas là-bas si vous avez peur du silence, du trop de quiétude qui y règne. Quand je vais là-bas, c’est toujours pour me retrouver en pleine nature, dans les montagnes pour y respirer l’air pur. Pour profiter des vues splendides et retrouver mes souvenirs d’enfance. J’y ai de la famille alors c’est magique à chaque visite.

Je pose mes valises dans les vallées où un point culminant offre une vue assez surprenante sur toute la chaîne des Pyrénées. Inutile de vous dire à quel point il est bon de se lever le matin en ouvrant les volets pour y voir cette vue là. Une vraie carte postale vivante.

Dans ces vallées, beaucoup de balades ont été faites avec mon Vasco tant regretté mais ce sont tant de bons souvenirs que j’en ai le sourire aux lèvres. C’est un petit hâvre de paix, un endroit où le temps semble suspendu. Un petit regroupement familial où je peux aller si le coeur m’en dit. Et ce qui est bien, c’est qu’en général, on vit souvent en autarcie, avec nos propres récoltes et ça, c’est vraiment le pied !

L’Ariège en photos

On peut y croiser des yacks, visiter la grotte du Mas d’Azil. Se lever tôt le matin pour admirer le lever du soleil. Et juste apprécier la vue. J’aime assez le contraste entre la vallée, les contreforts que l’on aperçoit timidement et les montagnes enneigées. Ce sont bien les neiges éternelles que nous voyons.

J’aime également me balader près des cascades. Il y a la célèbre cascade d’Ars mais lorsque j’y suis allée, j’étais malade. Nous n’avions pas pu monter au sommet. Il se faisait tard et on sait bien que lorsque le brouillard se lève dans les montagnes, c’est plutôt dangereux et difficile de se diriger.

ariege1

IMGP3638

Je vous ai fait un petit reportages photos d’un endroit particulier que j’ai découvert, je vous laisse avec un petit aperçu : des bambous.

IMGP3706

Vous aimez les endroits isolés ? Ou vous préférez le brouhaha de la ville ?

Articles similaires

10 réflexions sur “Un hâvre de paix en plein coeur de l’Ariège”

  1. Ping : Les cascades d'Auvergne

  2. Ping : Le parc aux bambous de Lapenne en Ariège

  3. Je ne connais pas bien l’Ariège, mais vue les photos ça a l’air en effet d’un lieu à la fois paisible avec une nature magnifique !
    Moi qui suit plutôt habituée aux villes, j’ai pourtant beaucoup aimé le massif central où j’ai passé plusieurs vacances en été, mais aussi en hiver, justement pour ce côté sauvage, reculé, paisible, et tellement ressourçant ! L’hiver on passait du temps devant la cheminée à discuter ou à jouer à des jeux de sociétés, la journée, on admirait des paysages enneigés magnifiques, et puis il y a un grand monastère bouddhiste là bas, et on y fêtait le nouvel an tibétain ! Que de bons souvenirs aussi ! Tout cela pour dire que parfois, une immersion en pleine nature, y’a rien de mieux pour charger ses batteries !
    Bises

  4. C’est très beau, je comprends que tu aimes cette région ! J’aime la solitude et la campagne mais j’aime aussi avoir les magasins, cinémas etc pas trop loin donc j’habite en ville…Le yack est de la même famille que les vaches Highlands en Ecosse, non? J’adore ces grosses bêtes… Bisous!

  5. J’avoue être plutôt souris des villes que rat des champs et préférer le brouhaha de la ville au silence de la campagne mais quand on voit les neiges éternelles je comprends que l’on ne s’en lasse pas, un superbe décor que tu as devant toi en ouvrant ta fenêtre, de quoi se ressourcer! Bonne soirée à toi, très belles photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.