La fimo : Une histoire de goût ?

Il y a 6 ans, je vivais encore sur Oléron. La vie était douce et belle. Je m’adonnais à plusieurs activités créatives à la fois en plus de mon boulot. Les arts du fil et de la laine principalement. Et puis vînt le temps de la fimo. Je portais peu de bijoux mais j’avais envie d’essayer ce nouveau loisir créatif ! A ce moment-là, c’était aussi pour ajouter une nouvelle corde à mon arc. J’adorais être polyvalente et avoir beaucoup de loisirs manuels.

Alors, j’ai appris à faire des perles en pâte fimo. La pâte est maniable, comme de la pâte à modeler mais en plus rigide. J’ai mélangé les couleurs pour en faire des perles marbrées. J’ai fait des colliers, des bracelets et quelques broches que j’accrochais à mes chaussures.

Collier bleu turquoise

Je m’étais même achetée un petit four qui cuisait mes perles en un rien de temps. J’utilisais des cure-dents, du papier alu, ainsi que la panoplie de la parfaite fimoteuse : couteaux, rouleaux compresseur, pinces, le tout en plastique mais très efficace. C’est un loisir qui demande peu de dépenses, ce qui est un avantage.

Bracelet “chocolat”

Je crois avoir encore plusieurs paquets de pâte fimo tous neufs et des perles non cuites qui attendent désespérément dans une boite. Je pourrais certainement créer quelques bijoux avec les perles qu’il me reste.

Bracelet rose

Ayant le tricot ou le crochet comme passion dévorante, j’ai eu l’obligation de délaisser ce loisir même si j’aimais le pratiquer. Au fil du temps, j’ai compris que ce n’était pas quelque chose que je souhaité continuer.

Bracelets & collier “framboise”

Vous pratiquez la fimo ? Vous aimez ce loisir créatif ?

3 réflexions sur “La fimo : Une histoire de goût ?”

  1. Ping : Apodioxe : Blog lifestyle DIY et tricot - APODIOXE

  2. Ping : Créations au tricotin : Fleurs en laine

  3. J'aime beaucoup ton bracelet chocolat :).

    Sinon la Fimo j'aimerais m'y mettre, j'ai fait quelques trucs en argile mais c'est super contraignant, il me fallait travailler vite car celle que j'utilisais séchait à l'air libre (et oui, pas de four dans une chambre d'étudiante :p).

    Mais ce serait plutôt pour faire des figurines, pas des bijoux, car je n'en porte pas non plus ;).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page