Oléron, la lumineuse

Oléron est une île française de Charente-Maritime située dans l’Océan Atlantique, non loin de l’île de Ré. C’est une île que j’affectionne particulièrement parce que déjà toute petite je me baladais gaiement sur ses plages de sable fin (si! si!). Je connais pratiquement chaque recoin, y allant chaque année en vacances, mais également ses jolies villes, les ports de pêche, les boutiques, les glaciers… et sans oublier le viaduc parce que sans lui, on fait comment pour traverser ?!

viaduc oleron

Mais revenons-en à nos plages,

La plage des sables vigniers, il y règne une sérénité que je n’ai trouvé nulle part ailleurs. Alors ! c’est peut-être parce que c’était l’une des plages où j’allais le plus souvent en vacances avec ma famille et du coup, elle a pris une certaine valeur chère à mon coeur, mais je la trouve magnifique. Ou plutôt, je la trouvais, parce que nous savons que l’Ile a subi une sale tempête et que ses plages ont souffert plus ou moins, malheureusement.

PICT1951

Là, c’est la Côtinière, mais c’est plutôt le port de pêche l’endroit le plus touristique, avec sa criée et ses chalutiers colorés que l’on voient souvent partir ou revenir de pêche.

IMGP3308

On peut pêcher nous-mêmes également ! Celà s’appèle la pêche à pied ! Il y a ces fameuses cases d’eau à marée basse, où nous pouvons nous promener jouyeusement en bottes de caoutchouc et attraper des petites crevettes, crabes ou simplement les admirer. Il y a aussi les chapeaux chinois et les bigorneaux… Mais, je n’y touche plus, ayant fait une overdose déjà très jeune. Je préfère laisser tous ces petits êtres dans leur milieu naturel, un peu comme les coquillages et galets. 

_IGP1135

 Ici, c’est la plage de la Rémigeasse, tout près de Dolus d’Oléron. C’est l’endroit où j’ai vécu deux ans jusqu’en 2008. C’est la plage où je promenais mon chien, l’hiver !

_IGP1149

Mon toit de maison oléronnaise !

240807

Pour finir, je vous emmène à Chassiron, c’est la pointe Nord de l’ïle, forcément on ne s’y baigne pas, c’est plutôt un plaisir pour les yeux. Pour ceux qui n’aiment pas le vent, n’y allez pas quand il est déchaîné. Mais, par contre allez admirer son phare, il est de toute beauté.

IMGP3330phare

A une prochaine visite ! 

Articles similaires

9 réflexions sur “Oléron, la lumineuse”

  1. Ping : Oléron : Mes souvenirs de vacances

  2. Ping : Idée de sortie pour Noël : la fête des lumières à Lyon

  3. Ping : Encore des tags, toujours des tags... j'y réponds ! • Apodioxe

  4. Ping : Mes vacances d'été - Un séjour à Oléron.

  5. je découvre aujourd'hui ton blog et ce billet grâce au dossier voyage d'Hellocoton.Nous avons en commun l'amour pour cette île, ou j'ai passé toutes mes vacances petites!je n'y suis pas retournée depuis 10 ans, je rêverais d'y remettre les pieds, en attendant ton billet m'a réchauffé le coeur 😉

  6. Moi, quand j'étais petite, je passais tous mes étés à Ronces-les-bains, et je connais la côte comme ma poche ! 😉

    Tes photos sont superbes !

    1. Merci de ton commentaire ! Je connais un peu Ronce les Bains et la Tremblade, c'est vrai que l'on tombe vite amoureux de la Charente-maritime, de mon point de vue 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.